Votre enfant est déjà inscrit à une école du CECCE ? Votre enfant n'est pas encore inscrit à une école du CECCE ?
A+  A-
  • Collège catholique
  • Samuel-Genest
  • (613) 744-8344
  • 704, chemin Carson's
  • Ottawa (ON) K1K 2H3

Bienvenue

Bienvenue

Permettez-nous de vous souhaiter la bienvenue chers élèves, parents, membres du personnel et membres de notre communauté ainsi que tous les intéressés à en connaître un peu plus sur notre Collège catholique Samuel-Genest.

Notre équipe est heureuse de vous offrir un site informatif créé par les élèves et le personnel du collège ayant pour but de mieux se faire connaître comme institution et promouvoir ainsi la communication entre les divers intervenants de notre communauté.  

Le Collège catholique Samuel-Genest est une institution bien ancrée dans sa communauté, qui a bâti sa réputation sur l’excellence scolaire et la détermination de s’engager dans sa communauté. Notre devise est la poursuite de l’excellence et notre énoncé de mission souligne notre engagement à accorder toutes les ressources nécessaires afin d’assurer la réussite de tous nos élèves. Notre réputation découle de notre concentration scientifique mais en plus, nous avons des programmes variés de la septième année à la douzième année qui ont pour but de développer les aspirations et habiletés des élèves aux niveaux scientifique, artistique ou sportif.

Nos valeurs propres au collège, le respect, la collaboration, la détermination et la passion sont présentes dans nos rapports humains aussi bien au collège que dans nos rapports avec la communauté. Nous offrons un encadrement catholique francophone digne des meilleures écoles de la province grâce à une équipe d'experts dévoués et engagés à la réussite de chacun de nos élèves.

Fort d’une tradition d’excellence scolaire, notre collège se mérite une place de choix dans notre milieu par sa capacité de s’impliquer dans les projets communautaires, son accueil pour les nouveaux arrivants de plus de trente pays francophones et son dynamisme à vouloir toujours s’adapter afin d’exceller et de devenir un chef de file dans notre société.

On vous laisse découvrir un peu mieux qui nous sommes par l’entremise des renseignements transmis dans notre site web. Nous espèrons que vous viendrez régulièrement nous visiter et nous communiquer vos commentaires et suggestions pour améliorer notre site et ainsi nous permettre de mieux répondre aux besoins de notre communauté scolaire.

Merci de l’intérêt que vous portez à notre Collège, bonne lecture et au plaisir de communiquer avec vous.

 

 

Vidéo du survol du Collège

Cliquez ici pour visionner la vidéo du survol du Collège.

Bon visionnement!

Devise, mission, valeurs et crédo

Devise

À la poursuite de l'excellence

Mission

Le Collège catholique Samuel-Genest s'engage à accorder toutes les ressources nécessaires afin d'assurer la réussite de tous ses élèves.

Valeurs

  • Respect;
  • Collaboration;
  • Détermination;
  • Passion.

Crédo

Notre priorité ~ la réussite des élèves

Notre force ~ notre personnel

Nos alliés ~ nos parents 

Nos partenaires ~ notre communauté

Information - Samuel-Genest

Samuel Genest

Docteur en Droit

Militant franco-ontarien contre le Règlement XVII

Samuel McCallum-Genest est né aux Trois-Rivières, province de Québec, le 10 juin 1865. Il est le fils de Laurent-Ubald Genest, avocat, qui fut pendant de longues années greffier de la Paix aux Trois-Rivières, et de Marie-Charlotte-Emma McCallum, née à Montréal.

Samuel Genest vit aujourd'hui dans la retraite. Mais son nom restera pour toujours attaché à l'une des plus grandes luttes qui aient été menées chez nous pour la défense des droits des pères de famille et de la langue française.

C'est en sa qualité de président de la Commission des Écoles catholiques de la ville d'Ottawa que Samuel Genest s'est jeté dans cette bataille. Elle l'a conduit devant les tribunaux, elle l'a mis en conflit avec le gouvernement de la province d'Ontario, elle lui a valu, avec l'affectueuse admiration des siens, avec le respect de ses adversaires d'hier, avec la vive sympathie .de nombreux Anglo-protestants, l'un des plus hauts témoignages d'admiration qui aient jamais chez nous été donnés à un homme qui occupe [une] grande fonction publique. Le modeste employé que l'Université d'Ottawa avait déjà fait Docteur en Droit a été fêté par les représentants autorisés de tout son peuple. Prêtres et laïques, archevêques, ministres, sénateurs, députés (sénateurs et députés de tous les partis), sont venus dans un grand banquet public, cet hiver, proclamer que le vieux soldat avait bien mérité de l'Église, de son pays et de sa race. La veille, les enfants des écoles françaises d'Ottawa étaient venus saluer et acclamer l'homme à qui, pour une large part, ils doivent de pouvoir s'instruire dans leur propre langue.

C'est comme président de la Commission Scolaire catholique d'Ottawa que Samuel Genest s'est imposé à l'attention du Canada tout entier et que son nom a été porté bien au-delà de nos frontières. Mais il a naturellement fait partie aussi des sociétés nationales d'Ottawa, où il a passé la majeure partie de sa vie d'homme. Il a toujours vécu en intime communion avec les siens.

Samuel Genest a fait ses études au Séminaire des Trois-Rivières. Il a fait partie du service administratif fédéral de 1885 à 1931. Il habite Ottawa depuis 1895. De 1885 à 1895, il a vécu à Aylmer, dans le voisinage d'Ottawa. De son premier mariage avec Mlle Charlotte McConnell, M. Genest eut une fille, Mildred, récemment décédée; de son deuxième mariage avec Mlle Emma Woods, il a deux fils : M. Laurent Genest, chirurgien, et M. Jean Genest, avocat. Mme Genest, Canadienne-française comme son mari, a été, au cours de ses dures luttes, son constant et son plus fidèle appui. Aussi a-t-elle été acclamée avec lui, aux dernières fêtes, par nos compatriotes reconnaissants. Domicile : Ottawa, Ont.

Source : Raphaël OUIMET, éd., Biographies canadiennes françaises, treizième édition, Montréal, 1937, 461p., p. 377. Le texte a été reformaté et les erreurs typographiques ont été corrigées.

© 2004 Claude Bélanger, Marianopolis College

Historique de l'école

Au tout début …

En 1978, à l’invitation de Gisèle Lalonde, un comité se forme pour mettre sur pied une école secondaire catholique et francophone qui vise l’excellence académique. Un bureau des gouverneurs gère l’administration du collège.

Dès le début, l’école adopte la devise À la poursuite de l’excellence et établit ses fondations pédagogiques sur quatre objectifs qui sont toujours en fonction :

  • L’épanouissement religieux;
  • La fierté linguistique et culturelle;
  • L’excellence académique;
  • La croissance personnelle et sociale.

Au départ, l’uniforme choisi est brun et beige et monsieur Jean-Guy Lauzon, enseignant, compose le « Chant du collège ».

En septembre 1979, le CCSG a 71 élèves en 9e année et 10e année.

Le père Armand Fournier, fondateur, demeure l’aumônier du CCSG pendant plus de 20 ans.

Mission du CCSG à son ouverture : « Le Collège catholique Samuel-Genest est une école secondaire catholique et française qui se caractérise par son programme académique. Le programme d’éducation du collège s’adresse à des élèves autonomes et ouverts à une formation scolaire universelle qui les prépare avant tout aux études collégiales et universitaires. » (archives du CCSG)

Puis l'école grandit...

En 1980 : 185 inscriptions (9e, 10e, 11e)

En 1982 : 300 inscriptions (9e à la 12e)

En 1984 : 453 inscriptions (9e à la 13e)

  • Loi permettant le parachèvement des écoles catholiques au secondaire;
  • Le CCSG ouvre ses portes à tous.

En 1985 : 595 inscriptions

En 1988 : déménagement sur la rue Church - 1047 inscriptions

En 1989 : inauguration de la concentration scientifique - 1118 inscriptions

En 1990 : dissolution du Bureau des gouverneurs

  • Création du Conseil scolaire de langue française d’Ottawa-Carleton;
  • Port du nouvel uniforme bleu marine.

En 1991 : déménagement sur la rue Carson – 1279 élèves

En juin 1999, le CECCE a décidé de fermer les portes de l'École secondaire André-Laurendeau. En septembre de la même année, l'ensemble des enseignants, éducateurs et élèves se sont ajoutés à la famille du CCSG. Ce "mariage" a créé une nouvelle série de cours axés sur les métiers, les classes spécialisées (PEE, HDL et HDM) et des services d'aide aux élèves.

 

Une école active

Depuis l’inauguration de la Concentration scientifique, beaucoup de nos élèves ont reçu des reconnaissances régionales, provinciales et nationales dans les foires scientifiques.

Les voyages ont toujours fait partie de la culture du CCSG : Grèce, France, Italie, Autriche, Espagne, Costa Rica, Cuba, Jamaïque, New York … Nos voyages ont toujours un caractère éducatif, sportif ou humanitaire.

Nos équipes sportives, dont le volley-ball, la lutte, le basket-ball et plus encore remportent beaucoup de succès lors des compétitions.

Finalement, plusieurs enseignants ont reçu des reconnaissances provinciales ou nationales pour leur leadership en enseignement : Charles Wolfe, Lise Paiement, Henri Babin, Francine Lanteigne…

« Le 29 janvier 1980, lors de la fête commémorant l’ouverture officielle du collège, Berchmans Kipp nous racontait ce qui avait motivé les fondateurs et fondatrices à cette décision, soit d’ouvrir une école secondaire catholique, ce que plusieurs qualifiaient d’aventure folle, hasardeuse, et impossible.  […] Cinq ans plus tard, le 10 mai 1984, Gisèle Lalonde […] nous rappelait que la communauté ontaroise avait besoin de médecins, d’avocats, de députés … de maires … d’artistes, et surtout de gens engagés à poursuivre l’excellence partout et en tout. » (discours d’Hubert Dubois lors du 10e anniversaire du CCSG, en avril 1990)

Le CCSG célébrait en 2013 ses 35 années d'existence, le 25 anniversaire de la Concentration scientifique de même que le 10e anniversaire du projet humanitaire Changer ma communauté. Les festivités auxquelles prirent part anciens élèves, anciens membres du personnel, membres de la communauté, membres du personnel, élèves, parents et amis furent aussi l'occasion de lancer Sam'Aide, l'association des anciens du collège qui permet aussi d'amasser des fonds pour nos élèves dans le besoin.

 

Comme un gros coeur qui bat...

Des histoires à raconter

Denis Gratton, journaliste de profession, est chargé du projet « Je veux qu’on parle de nous » à titre de consultant auprès du Conseil. Le projet consiste à la rédaction d’un livre qui raconte l’histoire de chaque école du CECCE. L'auteur cherche à savoir pourquoi nos écoles réussissent, tout en témoignant fidèlement de leurs réalités particulières pour donner aux livres toute la crédibilité qu'ils méritent.

La collection témoigne de l’excellence des écoles, tant pour leur performance académique que pour la qualité de leur accueil, l'engagement de leur personnel et leur implication communautaire.

  • Restez connectés avec notre école

IMPORTANT: Votre école de secteur doit être validée par l'administration de l'école. Cliquez ici pour vérifier votre admissibilité au transport.

© Tous droits réservés 2018. CECCE - Conseil des écoles catholiques du Centre-Est. | Administration
Design graphique & Production web : Existo Communications Existo Communications & Sociotechnologies

Bien que le site web de l'école n'est pas traduit, il est possible de faire traduire ce site par Google en choisissant la langue que vous désirez dans le menu déroulant.

Although this website is in French only, it is possible to use this drop down menu to choose a language and have it automatically translated by Google.

While our Board and our schools offer services in French, we try our best to accommodate English-speaking parents and members of the school community.

For registration information, please contact the school board's Family Welcome Office at 613 746-3837 or toll free at 1 888 230-5131 extension 3837.